Skip to content

Se laver les cheveux moins souvent: pourquoi et comment

Si je les lave mardi, je devrais les laver vendredi. Ah mince vendredi je n’aurai pas le temps. Donc je les laverai samedi. Sauf que samedi ça fera déjà quatre jours… Trop pour moi. Donc je vais tout décaler: si je les lave lundi,… Je ne sais pas pourquoi, mais pour moi se laver les cheveux prend souvent des allures de casse-tête. Car c’est souvent tout un rituel. Même quand on veut faire simple, ça reste compliqué. Du calcul de l’intervalle entre deux lavages successifs, au shampooing à privilégier, sans parler de la partie séchage (mais ça, ce sera pour une prochaine fois). Car j’ai fais des erreurs par le passé. Lesquelles? Et bien, penser que mes cheveux pouvaient se satisfaire de n’importe quel shampooing, que les soins n’étaient pas nécessairement utiles, et surtout, surtout, que je pouvais les laver aussi souvent que je le souhaitais… Aïe… J’ai donc pensé que revoir les bases en matières de lavage de cheveux pourrait s’avérer utile!

Avant toute chose, il est très important de comprendre que vos cheveux sont à traiter avec autant d’attention que votre peau. Vous viendrait-il à l’idée d’utiliser une crème visage pour peau sèche quand vous avez la peau grasse? Non bien sûr, votre peau s’en trouverait d’autant plus grasse. A l’inverse, utiliseriez-vous une crème pour peau grasse alors que vous avez la peau sèche? Je vous laisse simplement imaginer le résultat. J’ai alors compris qu’en adoptant le même raisonnement pour les cheveux, on pouvait leur redonner leur santé. Alors écoutez-les, aimez-les, et ils vous le rendront bien!

A quelle fréquence se laver les cheveux

La règle de base: moins vous pourrez vous laver les cheveux, plus vous pourrez espacer les shampooings, mieux ce sera! En effet, plus vous vous lavez les cheveux, plus ils graissent à nouveau rapidement. Et oui! Plus on enlève le sébum, plus le corps en sécrète pour reformer le film hydrolipidique présent à la surface du cuir chevelu (comme sur le reste de notre peau). Ce film est en fait un film protecteur qui sert de barrière naturelle contre les agressions extérieures (pollution, corps étrangers,…) : il nous est donc nécessaire. Voilà pourquoi votre corps s’évertuera à le recréer lorsque vous le ferez disparaître lors d’un shampooing. D’autant plus que lorsque l’on « frotte » le cuir chevelu lors du lavage, cela a pour conséquence de stimuler d’autant plus les glandes sébacées, productrices du sébum.

La règle idéale que je me fixe: ne se laver les cheveux que lorsque l’on en ressent vraiment le besoin. Oui, lorsqu’ils paraissent (presque) sales. Si vous arrivez à tenir 5 voire 6 jours pour les plus téméraires, c’est parfait! Si vous êtes plus sur une fréquence moyenne de 2 fois par semaine, c’est très bien aussi. Cependant, si vous avez les cheveux d’un naturel gras, si vous faites beaucoup de sport et que vous transpirez ainsi beaucoup, ou si vous faites un métier « salissant », essayez tout de même de ne pas vous les lavez plus d’une fois tous les 2 jours.

Bien. Maintenant que la règle de base est posée, allons faire un tour du côté des gestes à adopter pour espacer les shampooings, et donc réduire la fréquence de lavage de vos cheveux.

Comment espacer les shampooings pour réduire la fréquence des lavages

Voici donc quelques gestes incontournables qui vous permettront de vous laver les cheveux moins souvent (avouez qu’en plus de rendre service à vos cheveux, vous gagnerez un temps précieux, non?!)

  1. Si vos cheveux ont tendance à graisser facilement, vous avez alors tendance à les laver régulièrement, et sûrement aussi à utiliser des shampooings pour lutter contre les cheveux gras. Erreur! Vous voilà entré dans un cercle infernal. Explications: Les shampooings spécifiques pour cheveux gras sont des produits plus détergents. Ils auront donc pour action de « décaper » d’autant plus le cuir chevelu afin de bien éliminer tout le sébum. Or, comme je vous le disais plus haut, plus on enlève le sebum, plus le corps en sécrètera afin de reformer la couche nécessaire au cuir chevelu. Alors je ne dis pas qu’il ne faut absolument pas utiliser ces shampooings. Je dis que la bonne conduite à avoir est de les utiliser pour réguler la sécrétion de sébum, mais pas de manière systématique. Il vous faudra donc alterner avec un autre shampooing (shampooing doux, shampooing à usage fréquent, shampooing pour cheveux colorés, … attendez mon prochain post pour savoir tout sur les shampooings!). Donc en résumé, si vous avez les cheveux gras et que vous les lavez souvent: lundi ce sera le shampooing pour cheveux gras, mercredi le shampooing doux, vendredi le shampooing pour cheveux gras, et ainsi de suite!
  2. Lorsque vous posez votre soin (masque, conditionner,…), ne remontez jamais jusqu’aux racines, appliquez-le uniquement sur les pointes. En effet, les soins sont des produits riches qui auront tendance à rendre vos cheveux plus gras s’ils sont mal appliqués.
  3. Evitez au maximum d’utiliser des produits coiffants qui auront tendance à graisser vos cheveux et vous inciter à rapprocher les lavages! Evitez aussi d’utiliser des produits coiffants gras (sprays collants, cires grasses,…) qui étoufferont vos cheveux. Si vous utilisez un serum ou une huile pour cheveux, ne l’appliquez qu’aux pointes sans jamais remonter jusqu’aux racines.
  4. Evitez aussi au maximum de toucher vos cheveux (arranger sa franche, entortiller ses cheveux autour des doigts, les replacer sur le côté,… que des gestes que nous faisons sans même nous en rendre compte!):
    • la poussière/la graisse présente sur vos mains se retrouveront sur vos cheveux
    • vous stimulerez vos glandes sébacés inutilement
    • vous « étalerez » sur les longueurs le sebum présent sur votre cuir chevelu

    Donc désormais, avant de toucher vos cheveux, vous vous souviendrez que l’idée est mauvaise.

  5. Ca peut paraître simple et basique, mais l’alimentation influe beaucoup sur l’état du cuir chevelu (et de la peau en général). Donc manger équilibré et varié, en évitant le sucre et les mauvaises graisses, peut s’avérer fort profitable pour votre chevelure (n’hésitez pas à lire mon article sur les 10 aliments à croquer pour avoir les plus beaux cheveux)
  6. Un allié de taille qui pourra vous faire gagner un jour supplémentaire entre deux shampooings (et vous sauver la vie quand vous n’aurez vraiment pas le temps): le shampooing sec. Il s’agit d’un spray qui pulvérise sur les racines une sorte de poudre blanche absorbant le sébum. Visuellement, vos cheveux paraîtront plus « propres ». Par contre, vous n’aurez pas la sensation d’avoir les cheveux propres. A donc utiliser en dépannage, surtout que le prix est assez élevé. De nombreux shampooings secs existent, comme le shampooing express sans eau de Sephora, le shampooing sec de Timoté, le shampooing sec purifiant à l’extrait de citron de Garnier,… De mon côté, j’ai pour habitude d’utiliser le shampooing sec Klorane à l’ortie que je trouve relativement efficace.
  7. Une autre manière de « gagner un jour » est de se faire une coiffure attachée ou tressée, avec application d’un produit de finition comme de la laque. Ok, ok, il s’agit plus d’une technique pour « masquer » les cheveux moins propres, mais elle fonctionne! A coupler, ou non, avec l’utilisation du shampooing sec.

Le No-poo, ou comment ne plus jamais se faire de shampooing!

Si vous souhaitez passer le cap de la semaine, voire plus, avant de vous laver les cheveux, et si vous êtes déjà adepte des produits capillaires bio, cette technique est sûrement pour vous! Le No-poo, de l’anglais « no shampoo », consiste à se laver les cheveux de manière moins fréquente en n’utilisant que des produits naturels.

En général, la première étape consiste à espacer progressivement l’intervalle entre deux shampooings, étape pendant laquelle la production de sébum va s’autoréguler, jusqu’à arriver à un shampooing par semaine, puis à un par mois..! Il est bien entendu conseillé dans cet intervalle de faire usage de shampooings secs ou encore mieux de produits naturels (type Maïzena) absorbeurs de sébum, et de se brosser les cheveux tous les jours afin de répartir le sébum. Puis, lors des lavages, il s’agit de ne plus se tourner vers son shampooing traditionnel, mais vers des mélanges maisons à base d’ingrédients naturels comme l’eau, le bicarbonate de soude, les huiles essentielles, le vinaigre, l’argile,… Certaines ensuite finissent par se laver les cheveux uniquement à l’eau (rinçages).

Je n’ai pas essayé cette technique moi-même, mais j’ai déjà eu des retours sur le sujet. Disons qu’il faut se sentir prête avant de mener une telle routine capillaire, car cela demande des sacrifices (impression de cheveux sales au début, absence d’odeurs parfumées) et du temps, notamment pour trouver la bonne préparation maison qui vous convient. Le coût est par contre intéressant. Reste à peser le pour et le contre!

Note: si vous ne vous sentez pas prête pour le No-poo mais que vous souhaitez utiliser de shampooings de meilleure qualité pour vos cheveux (sans silicones notamment), je vous conseille de guetter mon prochain article sur le sujet!

Pour terminer cet article sur la routine du lavage de cheveux, je peux vous garantir qu’apprendre à espacer ses shampooings n’est pas compliqué à réaliser si vous n’avez pas les cheveux d’un naturel très gras. Je ne pratique pas le No-poo, mais je suis passé d’un shampooing tous les 2/3 jours à un shampooing tous les 5/6 jours, et je me sens très bien! Il faut par contre y aller progressivement, et ne pas s’interdire un écart de temps en temps quand les circonstances vous l’imposent. Mais vous verrez qu’au final ce sera du temps (et des efforts) gagné! Ça vaut plutôt le coup de tenter, non?!

A quelle fréquence se laver les cheveux? Testez-vous en 7 questions

MM de Moment-Privé

Allez, vous mourrez d’envie de lire un autre article, non?!…

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *